CONTEMPORA SPIRIT

Et si penser autrement était possible

Classé dans : Humour — 13 avril, 2011 @ 17:34

• Un prof de maths (un africain) nouvellement arrivé en Chine fait l’appel dans sa classe de seconde:
- « YU WAN », « présent » répond un élève
- « Yan Lou », « présent » répond un autre. Tout d’un coup il éternua « Atchouan », tous les élèves répondent « absent ».
Etonné il dit « Ahi ! », un élève au fond de la classe répond « présent ». Toujours surpris le prof dit « Han ! ». Un autre élève répond présent,
Le prof dit « HUM ! » Tous répondent « absent ».
Toujours étonné le prof dit à voix basse « POUAAH ! ». Un élève devant répond « présent ». Dépassé, le prof crie « TCHIEEE ! ». Aussitôt 3 élèves debout demandent lequel car ils sont 3 a avoir ce même nom de famille.

• Un mec regarde sa femme penchée au balcon de leur terrasse et lui crie : « mais chérie, tu as le derrière aussi large qu’un barbecue ». Choquée par ses paroles elle ne trouve rien à dire. La nuit dans leur lit monsieur ayant envie de sa femme se met à la caresser, la femme se retourne et lui dit « tu sais chéri ça ne sert à rien d’allumer le barbecue pour une si petite saucisse».

• Une secrétaire remarque que la fermeture du pantalon de son patron est ouverte, embarrassée elle fini par dire : « la porte de votre garage est ouverte ».
Le patron perplexe ne comprend pas jusqu’à se qu’elle lui montre du doigt. Il remonte alors sa fermeture et lui dit : « j’espère que vous n’aviez pas vue ma superbe BMW? ». « Non monsieur ré pond t’elle, juste une vieille Toyota noire avec de vieux pneus usés ».

• Un jeune homme se rend à la mairie pour des papiers administratifs. L’agent lui demande : Quel est le nom de ton père? Il dit: « Germain ». Et il ajoute deux minutes plus tard « mais il est mort ». L’agent s’énerve : mais fallait vite me dire pour que je marque FEU Germain?
Après rectification, il demande encore au jeune homme : Quel est le nom de ta mère?
Celui-ci répond : «Ecrivez FLAMME Jeannette puisqu’elle aussi est morte ».

• Le cortège présidentiel renverse brutalement un individu sur l’autoroute. Le Président ordonne de freiner. Tout le monde le croit mort tellement le choc a été violent.
Un passant se penche et vient s’étendre près de lui.
L’accidenté ouvre alors un œil et lui dit:
« Mon frère pardon quitte dans mon accident là, va chercher pour toi ailleurs. »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

les petits bonheurs de liliane |
OPINIONS |
multiservice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fantasy et Légendes
| FRANCE CONNEXIONS
| Au Bon Coin de Caudry